Métalangages pour l'apprentissage d'une langue étrangère dans la communication exolingue

Résumé : Il est généralement admis que le métalangage n’’a pas pour seule fonction de parler de la langue, mais également de faire apprendre la langue maternelle aux enfants et la langue étrangère aux apprenants (Jakobson 1963, Rey-Debove 1978). Or, la classe de langue étrangère est une situation ou le métalangage est omniprésent, du fait que la plupart des produits verbaux de l’enseignant et des apprenants se focalisent sur la langue elle-même. Par ailleurs, il est indéniable que l’on peut apprendre une langue étrangère aussi au travers d’’un contact langagier avec un natif dans la langue de celui-ci hors d’’une classe de langue, lequel contact est appelé communication « exolingue » (Porquier 1979, Porquier 1984, Alber & Py 1985, Alber & Py 1986). En effet, on sait bien que les travailleurs portugais ou maghrébins qui arrivent en France sans savoir le français peuvent en acquérir la connaissance par des contacts avec des francophones. Ceci signifie que dans la communication exolingue existent des activités métalinguistiques qui ressemblent à celles qui se trouvent dans la classe de français langue étrangère. En nous basant sur cette hypothèse, nous essaierons de montrer, à travers une analyse de données empiriques, quelles activités métalinguistiques dans la communication exolingue permettent au non natif de s’approprier le français. Nous commencerons par circonscrire le cadre des situations de communication que nous allons examiner. Nous essaierons ensuite de trouver certaines traces linguistiques du métalangage que le non natif utilise pour apprendre le français. Quant aux données à analyser, elles ont été recueillies sur le terrain, et constituées par les interactions exolingues entre un(e) francophone et une Japonaise non native de cette langue. Les corpus 1 et 2 ressortissent à une négociation commerciale. Le corpus 3 relevé d’une demande d’information. Il a été recueilli dans une rue à Grenoble. Nos corpus sont enrichis d’exemples qui sont empruntes à Krafft & Dausendschön-Gay (1993) et à Matthey (1995).
Type de document :
Article dans une revue
Enseignement du français au Japon, 1998, pp.25-35. 〈http://sjdf.org/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01485130
Contributeur : Fumiya Ishikawa <>
Soumis le : mercredi 8 mars 2017 - 11:30:22
Dernière modification le : vendredi 13 octobre 2017 - 09:32:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-01485130, version 1

Collections

Citation

Fumiya Ishikawa. Métalangages pour l'apprentissage d'une langue étrangère dans la communication exolingue. Enseignement du français au Japon, 1998, pp.25-35. 〈http://sjdf.org/〉. 〈hal-01485130〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

74