*Venise c’est belle. Rendre compte d’un phénomène linguistique français inexistant dans la langue italienne : le cas de ce et il devant le verbe être

Résumé : L’écriture d’une grammaire du français n’est pas l’apanage des seuls natifs. A l’instar des premiers maîtres de langue européens, les enseignants de la langue française exerçant à l’étranger auprès d’un public partageant une même langue première ont aussi « leur mot à dire » dans la mesure où ils exercent dans un contexte non francophone. La profusion de grammaires du français conçues en Italie pour un public exclusivement italophone en est un bon exemple. Nous partons du constat issu de recherches en cours que ces grammaires sont fortement caractérisées par la prise en compte de la langue première des lecteurs. Cette prise en compte se manifeste à travers différents procédés et repose sur une approche essentiellement contrastive de l’enseignement/apprentissage de la grammaire française. Les auteurs, en confrontant la langue de départ (l’italien) et la langue d’arrivée (le français), mettent ainsi en évidence des équivalences et des non-équivalences entre les deux systèmes linguistiques. Comment expliquer un phénomène linguistique de la langue à apprendre qui n’existe pas dans la langue connue dès l’enfance ? Nous tenterons d’apporter un début de réponse en nous intéressant à la manière dont certains auteurs surmontent cette difficulté à travers le cas de la répartition de ce et il devant le verbe être en français, faits linguistiques inexistant en italien.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Enseigner la grammaire, Editions de l'Ecole polytechnique, pp.81-94, 2013, 978-2-7302-1621-0
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01440660
Contributeur : Raphaële Fouillet <>
Soumis le : jeudi 19 janvier 2017 - 13:38:26
Dernière modification le : vendredi 13 octobre 2017 - 09:32:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01440660, version 1

Collections

Citation

Raphaële Fouillet. *Venise c’est belle. Rendre compte d’un phénomène linguistique français inexistant dans la langue italienne : le cas de ce et il devant le verbe être . Enseigner la grammaire, Editions de l'Ecole polytechnique, pp.81-94, 2013, 978-2-7302-1621-0. 〈hal-01440660〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

55