Qui veut n'être qu'une image? Image trompeuse et enjeux genrés - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2016

Qui veut n'être qu'une image? Image trompeuse et enjeux genrés

(1)
1

Résumé

This paper analyses the articulation between gender issues and deceptive image based on the topical case of the « belle noyée », an image that conveys ideologically charged cultural assignations. It examines various processes of deconstruction and reconfiguration of this representation denounced as misleading. Artists reinvest the artistic tradition of the « belle noyée », apprehended as artefact and even as a lie: object of fantasy and of contemplation, offered to the « male gaze », the image tells the story of masculine desire, constructing « the woman » as text and image. Who indeed would want to be reduced to an image, however beautiful? The artists examine the social properties encoded in previous works, objectified through devices of representation, revealing the deceptive character of these images, questioning figurative conventions, the power and status of these representations, the ways in which they offer themselves to be seen. By deconstructing the assignations through ironical quotation, by questioning the medium and what the mechanism of artistic « capture » entails, and, in a paradoxical process of empowerment, by giving voice to the « belle noyée », foremost displayed as a mute body by the tradition, the visual artists and writers urge us to problematize gender by ways of images.
L’article s’intéresse à l’articulation entre enjeux genrés et image trompeuse à partir du cas topique de la « belle noyée », image qui véhicule des assignations et appréhensions culturelles chargées. Il étudie les processus de déconstruction et de reconfiguration de la représentation dénoncée comme trompeuse, les artistes des XXe et XXIe siècles réinvestissant la tradition de la « belle noyée » entendue comme artefact sinon mensonge : objet de contemplation fantasmatique offert au « regard masculin », elle raconte l’histoire du désir masculin, produisant « la femme » comme texte et image. Qui, en effet, voudrait n’être qu’une image, aussi belle soit-elle ? Interrogeant les propriétés sociales encodées dans les œuvres antérieures, objectivées dans les dispositifs de représentation, les artistes exhibent le caractère trompeur des images topiques, questionnent les conventions figuratives, les pouvoirs et le statut des images ainsi que les manières dont elles se donnent à voir. En démontant les assignations par un travail de citation ironique, en interrogeant le médium, notamment ce qu’induit le principe de « prise » artistique, et en donnant voix à la « belle noyée » avant tout exhibée comme un corps, dans un processus d’empowerment paradoxal, les plasticiens, peintres et écrivains participent ainsi à penser le genre par les images
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01426512 , version 1 (04-01-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01426512 , version 1

Citer

Anne Isabelle François. Qui veut n'être qu'une image? Image trompeuse et enjeux genrés. Florence Bancaud. L'Image trompeuse, PU de Provence, pp.233-244, 2016, 9791032000571. ⟨hal-01426512⟩
77 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More