En deuxième "persona". Réflexions sur l’essai, le deuil et leurs médias - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2022

En deuxième "persona". Réflexions sur l’essai, le deuil et leurs médias

(1) , (2) , (3)
1
2
3
Irène Langlet
Chloé Conant-Ouaked
  • Fonction : Directeur de publication
  • PersonId : 933016

Résumé

Cette communication se propose d’étudier l’essai en tant que médium privilégie pour la réflexion sur le deuil. Notre analyse s’appuiera sur quatre exemples, issu chacun d’un genre et d’un support différent : le journal intime sous forme de fiches, la traduction poétique sous forme de collage, le témoignage sous forme de spectacle théâtral et l’enquête documentaire au format 35mm. Les œuvres dont nous servirons comme pistes pour aborder ce sujet sont le Journal de deuil de Roland Barthes (1978), Nox de Anne Carson (2010), Finir en beauté de Mohamed El Khatib (2017) et Carré 35 de Eric Caravaca (2017) : quatre essais médiatiques où il est question à la fois d’une deuxième personne et d’une deuxième persona, d’un deuil et de la possibilité de le « monter en pièce » (Vladimir Jankélévitch).
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03948204 , version 1 (20-01-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03948204 , version 1

Citer

matilde manara, Irène Langlet, Chloé Conant-Ouaked. En deuxième "persona". Réflexions sur l’essai, le deuil et leurs médias. LIISA. L’essai médiatique, 2022. ⟨hal-03948204⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More