Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Jocelyne Saab, cinéaste témoin de la cinéphilie libanaise

Abstract : The work of the Lebanese filmmaker Jocelyne Saab, leader of the "New Lebanese cinema" in the 1970s, offers to question several aspects of the representation of Lebanese cinephilia in local film productions: despite the ravages of war, Lebanese cinephilia has not been buried with cinema theaters under the rubble of Beirut in ruins. A suspended life ( Une vie suspendue, 1985 ), Once upon a time, Beirut (Il était une fois Beyrouth histoire d'une star, 1994) and Dunia, Kiss Me Not On The Eyes (2005) give us the proof of the continuity of this cinephilia over a whole generation.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01772401
Contributeur : Mathilde Rouxel <>
Soumis le : vendredi 20 avril 2018 - 11:51:50
Dernière modification le : jeudi 27 mai 2021 - 09:28:03
Archivage à long terme le : : mardi 18 septembre 2018 - 19:16:55

Fichier

Mathilde Rouxel_Jocelyne Saab,...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01772401, version 1

Collections

Citation

Mathilde Rouxel. Jocelyne Saab, cinéaste témoin de la cinéphilie libanaise. Cycnos, Lirces - université Côte d'Azur, 2018, Les Représentations de la cinéphilie, 34 (1), pp.111-127. ⟨hal-01772401⟩

Partager