Du ch’timi à l’espagnol : le cas de la traduction de biloute et wassingue

Résumé : La variation diatopique dans un texte oblige le traducteur à s’interroger, avant de commencer son travail, sur les raisons qui ont conduit l’auteur de l’oeuvre dans la langue d’origine à introduire cette caractéristique dans son discours et sur sa fonction (Newmark, 2005, p. 195). Cet article analyse les stratégies de traduction utilisées pour reproduire en espagnol le contenu empreint de dialecte du film Bienvenue chez les Ch’tis, en prenant pour exemple la traduction de deux unités lexicales en ch´timi : biloute et wassingue.
Type de document :
Communication dans un congrès
18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage, Jun 2015, Paris, France. 2017, Actes des 18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [51 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01495186
Contributeur : Coraline Pradeau <>
Soumis le : vendredi 24 mars 2017 - 16:13:29
Dernière modification le : vendredi 15 décembre 2017 - 12:35:34
Document(s) archivé(s) le : dimanche 25 juin 2017 - 13:30:14

Fichier

RJC2015_Isabel Briales.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01495186, version 1

Citation

Isabel Briales. Du ch’timi à l’espagnol : le cas de la traduction de biloute et wassingue. 18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage, Jun 2015, Paris, France. 2017, Actes des 18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage. 〈hal-01495186〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

212

Téléchargements de fichiers

101