Du rififi chez les hommes (1954) de Jules Dassin : un film noir entre Paris et Hollywood

Abstract : Victime de la chasse aux sorcières maccarthyste, le cinéaste américain Jules Dassin émigre en France et se voit proposer en 1954 de réaliser Du rififi chez les hommes, d’après le roman de l’écrivain français Auguste le Breton. Cet article se propose d’analyser ce film à la nationalité ambiguë sous l’angle de la « migration » du cinéaste américain en France, en le remettant en perspective par rapport à l’histoire intermédiatique et internationale du roman/film noir. Du rififi chez les hommes s’apparente-t-il davantage à un film noir américain ou à un film noir français ? Témoigne-t-il de la réappropriation d’un héritage culturel étranger ou manifeste-t-il la capacité des deux cinématographies à se rencontrer pour créer une identité générique et culturelle « nouvelle » ? Pour répondre à ces questions, l’article analyse le positionnement du film de Dassin par rapport au roman français dont il est l’adaptation, par rapport à d’autres films noirs français des années 1950, et par rapport à la déclinaison américaine du film noir.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01443118
Contributeur : Thomas Pillard <>
Soumis le : dimanche 22 janvier 2017 - 15:26:56
Dernière modification le : samedi 16 décembre 2017 - 01:11:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-01443118, version 1

Collections

Citation

Thomas Pillard. Du rififi chez les hommes (1954) de Jules Dassin : un film noir entre Paris et Hollywood. François Amy de la Bretèque, Emmanuelle André, François Jost, Raphaëlle Moine, Guillaume Soulez & Jean-Philippe Trias (dir.), Cinéma et audiovisuel se réfléchissent. Réflexivité, migrations, intermédialité, Editions L'Harmattan, p. 36-49, 2012. ⟨hal-01443118⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

120