Espaces chevaleresques et héroïques de Boiardo au Tasse : études réunies et présentées par M. Residori

Résumé : Forêts, grottes, sources, rivières, îles désertes, villes assiégées, jardins merveilleux, palais enchantés : les poèmes narratifs de la Renaissance italienne sont des mondes en miniature, qui accueillent les trajectoires solitaires des chevaliers errants comme les exploits collectifs des armées héroïques. C'est d'abord cette topographie qu'explorent - dans ses aspects structurels, symboliques et stylistiques - les sept études réunies dans ée volume, en se penchant sur la saison classique du genre chevaleresque, celle que délimitent les ouvres de Boiardo et du Tasse. Elles portent également sur des auteurs moins connus et s'aventurent dans des espaces insolites : le royaume des airs, le ventre des îles-baleines, la surface ouvragée et immensément dilatée des boucliers magiques. Ces mondes imaginaires, fermés sur eux-mêmes et issus de traditions souvent anciennes, n'en reflètent pas moins les importants changements d'ordre culturel, politique et religieux qui marquent le début des Temps modernes en Italie. En décrivant les évolutions les plus significatives dans le traitement poétique de l'espace, ce volume propose aussi un nouveau regard sur l'histoire du genre, de ses racines chevaleresques jusqu'à la transformation héroïque qui annonce sa disparition.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01428992
Contributeur : Matteo Residori <>
Soumis le : vendredi 6 janvier 2017 - 17:00:41
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:43:59

Identifiants

  • HAL Id : hal-01428992, version 1

Collections

Citation

Matteo Residori. Espaces chevaleresques et héroïques de Boiardo au Tasse : études réunies et présentées par M. Residori. Paris, France. CIRRI-Presses de la Sorbonne Nouvelle 2008, 978-2-900478-29-5. ⟨http://psn.univ-paris3.fr/ouvrage/29-espaces-chevaleresques-et-heroiques-de-boiardo-au-tasse#⟩. ⟨hal-01428992⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

68