‘Riguarda se ‘l mi’ spirito ha pesanza ‘. L’amitié dans la poésie de Guido Cavalcanti

Résumé : Dans les échanges de sonnets entre Dante et Cavalcanti, les divergences sur les questions d’érotique s’accompagnent presque toujours dune tension concernant les devoirs de l’amitié. On s’attache ici à décrire la double dimension, compassionnelle et judiciaire, de l’amitié cavalcantienne, confrontée au scénario communautaire proposé par Dante dans le célèbre sonnet "Guido, i’ vorrei". Sur ces bases on s’interroge sur l’articulation entre amour et amitié chez Cavalcanti, et l’on aborde enfin la question des pouvoirs de la poésie sur l’ami.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01419246
Contributeur : Isabelle Battesti <>
Soumis le : lundi 19 décembre 2016 - 10:39:50
Dernière modification le : mardi 13 février 2018 - 11:50:18

Identifiants

  • HAL Id : hal-01419246, version 1

Collections

Citation

Isabelle Battesti. ‘Riguarda se ‘l mi’ spirito ha pesanza ‘. L’amitié dans la poésie de Guido Cavalcanti. Sinestesie Online, Associazione Culturale Internazionale Edizioni Sinestesie, 2016, anno 5 (15), ⟨http://www.rivistasinestesie.it/PDF/2016/SEZIONE/INFIERI/APRILE/1.pdf⟩. ⟨hal-01419246⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

116