De "La nature des Dieux" de Cicéron à "L'abrégé" de Cornutus : une nouvelle représentation des élites dans la réflexion théologique ? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Camenae Année : 2012

De "La nature des Dieux" de Cicéron à "L'abrégé" de Cornutus : une nouvelle représentation des élites dans la réflexion théologique ?

(1)
1

Résumé

Cet article analyse la métamorphose des élites de la fin de la République à l’époque impériale, à travers l’étude comparative du traité théologique cicéronien et du résumé des traditions exégétiques des mythes écrit par Cornutus. Alors que chez Cicéron, l’élite politique est détentrice du savoir philosophique et aborde le débat théologique dans une perspective politique, dans l’Abrégé, c’est un philosophe affranchi et étranger qui entreprend d’éradiquer la superstition de la jeune élite romaine et qui, à travers l’allégorie des mythes et des attributs divins, contribue à enrichir l’idéologie impériale, faisant également des dieux des modèles de gouvernement et de conduite morale pour la classe dirigeante romaine.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01402468 , version 1 (24-11-2016)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01402468 , version 1

Citer

Jordi Pià. De "La nature des Dieux" de Cicéron à "L'abrégé" de Cornutus : une nouvelle représentation des élites dans la réflexion théologique ? . Camenae, 2012, La représentation : enjeux littéraires, artistiques et philosophiques, de l’Antiquité au xixe siècle, 10, pp.1-27. ⟨hal-01402468⟩

Collections

UNIV-PARIS3 CERAM
89 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More