Le cinéma en situation : expériences et usages du film - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Ouvrages Année : 2012

Le cinéma en situation : expériences et usages du film

(1) , ,
1
Laurent Jullier
Raphaëlle Moine
  • Fonction : Directeur scientifique
  • PersonId : 987230

Résumé

Que signifie se pencher sur le cinéma « en situation » ? Cela signifie prendre en compte l’expérience qu’a le spectateur du film en fonction du contexte (social, historique, affectif, etc.) dans lequel il le regarde. Cela signifie élargir l’objet d’étude « cinéma » aux pratiques de réception et à tout un ensemble de cadres qui, s’ils ne déterminent pas ce que nous pensons du film, influencent nécessairement la compréhension que nous avons de lui et notre avis sur sa qualité ou, par exemple, son utilité éthique. Cela signifie : cesser d’associer « film » à « long-métrage en salle de cinéma, regardé religieusement dans la pénombre ». L’acte qui consiste à « voir » (mais on devrait dire à « vivre ») un film, autant que celui qui consiste à le produire, engagent de ce fait de nombreuses dimensions de la vie sociale, sinon toutes. Marcel Mauss aurait même pu enrôler le cinéma sous la bannière du « fait social total » : lui aussi suppose l’intervention d’un grand nombre d’institutions dans ce qui relève d’un échange et d’une interaction avec des « objets qu’on présente avec succès et qu'on reçoit avec joie », des objets qu’on « recueille et transmet avec amour ».
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01351063 , version 1 (02-08-2016)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01351063 , version 1

Citer

Laurent Creton, Laurent Jullier, Raphaëlle Moine (Dir.). Le cinéma en situation : expériences et usages du film. Presses Sorbonne Nouvelle. 2012. ⟨hal-01351063⟩
151 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More