Échelles pour Jacob, ponts pour K. Us et abus d’une métaphore détournée - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Trans : Revue de Littérature Générale et Comparée Année : 2018

Échelles pour Jacob, ponts pour K. Us et abus d’une métaphore détournée

(1)
1

Résumé

Nous nous proposons avec cet article de réfléchir aux us et aux abus de la métaphore du pont dans l’œuvre de deux auteurs d’époques et de domaines différent : l’écrivain pragois Franz Kafka (1883-1924) et l’anarchitecte newyorkais Gordon Matta-Clark (1943-1978). Lu à travers le prisme de la théorie ricœurienne de la « métaphore vive », leur travail se révèle analogue en ceci, qu’ils interpellent le pont en tant que méta-métaphore, c’est-à-dire comme image du procédé irréductiblement référentiel qui se trouve derrière tout langage artistique. En faisant appel tantôt à la pars construens tantôt à la pars destruens de cette figure, ils lui rendent le pouvoir « tensionnel » qu’un usage souvent trop conciliant semble lui avoir enlevé.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03949077 , version 1 (20-01-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03949077 , version 1

Citer

matilde manara. Échelles pour Jacob, ponts pour K. Us et abus d’une métaphore détournée. Trans : Revue de Littérature Générale et Comparée, 2018, https://journals.openedition.org/trans/2493. ⟨hal-03949077⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More