La scrittura del confino di Curzio Malaparte a Lipari: un confronto con i Tristia di Ovidio - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2022

La scrittura del confino di Curzio Malaparte a Lipari: un confronto con i Tristia di Ovidio

(1)
1

Résumé

Durant son "confino" politique sur l'île de Lipari (fin nov. 1933-fin juin 1934), Malaparte écrit lettres et notes intimes qui rappellent les Tristia du poète Ovide. Une ressemblance de situations, d'images et un autoportrait en victime du pouvoir absolu semble évidente. Il s'agit d'une étude fondée sur la mise en parallèle de deux exilés en révolte contre le pouvoir qui trouvent un apaisement dans l'écriture de soi.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03918180 , version 1 (02-01-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03918180 , version 1

Citer

Maria Pia De Paulis. La scrittura del confino di Curzio Malaparte a Lipari: un confronto con i Tristia di Ovidio. Maria Pia De Paulis. Curzio Malaparte e la cultura europea. Cartografia dei palinsesti letterari, Franco Cesati Editore, p. 85-110, 2022, https://www.francocesatieditore.com/catalogo/curzio-malaparte-e-la-cultura-europea/. ⟨hal-03918180⟩

Collections

UNIV-PARIS3 LECEMO
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More