Des monstres à outrance : de l'amplification à l'excès - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2021

Des monstres à outrance : de l'amplification à l'excès

(1, 2, 3)
1
2
3

Résumé

Le manuscrit BnF fr. 15106 renferme un unicum, Les Monstres des hommes, une encyclopédie de monstres en vers à visée polémique, rédigée à la fin du xiiie siècle dans les Flandres et resté anonyme. Les Monstres des hommes reprend assez rigoureusement le Liber de Natura Rerum de Thomas de Cantimpré, dont la composition s’est achevée en 1246, et plus particulièrement le chapitre 3, qui se présente comme une liste de quarante-deux monstres orientaux. L'amplification subie par le texte source est considérable. Une description d'une ou deux phrases en latin devient une notice d'une trentaine de vers en français, jusqu'à 170 vers pour la plus longue. L'amplificatio est double : qualitative, par l'ajout de descriptions et d'une interprétation, et quantitative, par la multiplication de synonymes, de pléonasmes, de reformulations, de listes. Elle se met au service du jeu rhétorique et de l'argument politique. Après avoir étudié la stratégie d'amplification de cet ouvrage dans une notice, nous analyserons différents dispositifs auxquels l'auteur a recours, de façon plus ou moins systématique et ludique. Pour amplifier son texte, il utilise des procédés narratifs (l'ajout de discours direct et de dialogues), syntaxiques (les listes, les distiques redondants) et lexicaux (la prolifération des polyptotes, le bilinguisme).
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03911329 , version 1 (22-12-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-03911329 , version 1

Citer

Maud Pérez-Simon. Des monstres à outrance : de l'amplification à l'excès. Catherine Croizy-Naquet. Faire long. L'amplification médiévale, Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 81-100, 2021, 978-2-37906-066-3. ⟨hal-03911329⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More