Oubli ou mémoire, comment sortir de la querelle d'Horace ? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Arrêt sur scène / Scene Focus Année : 2014

Oubli ou mémoire, comment sortir de la querelle d'Horace ?

Résumé

Strategic forgetfulness and obsessive remembering – stuck in Horace’s quarrel? The famous quarrel scene between Camille and Horace, in act IV scene v, is a quarrel about memory. Staging this scene enabled me to reflect on the role played by Procule and the importance of props to represent a wished for, yet unachievable oblivion. The scene of Camille’s death provoked an intense debate between Corneille and d’Aubignac on the question of historical accuracy and fidelity to the past, shifting the memorial debate into the field of poetry and politics. The need to forget forced on Camille by Horace is not without recalling the oblivion laws passed in 1598 at the end of the French civil wars. The play Horace as a whole seems to point to the possibility of a truce, through the acceptance of other points of view and one’s own internal conflicts. But the literary quarrel provides no such solution, showing instead characters wavering between strategic forgetfulness and obsessive remembering. It displays, not without melancholy, a newly opened wound for which there seems to be no healing.
Oubli ou mémoire, comment sortir de la querelle d’Horace ? Le célèbre affrontement d’Horace et Camille, à l’acte IV scène v de la pièce de Corneille, se présente pour nous comme une querelle mémorielle. La mise en espace de cette scène fut l’occasion de réfléchir au rôle du personnage de Procule autant qu’à celui des objets scéniques dans la construction d’un oubli revendiqué et rendu pourtant impossible. La scène de la querelle littéraire autour de la mort de Camille opposa Corneille à d’Aubignac autour d’une question de fidélité au passé historique. Elle déplace ainsi les enjeux mémoriels sur le terrain poétique autant que politique. L’impératif d’oubli imposé par Horace n’est en effet pas sans rappeler, par le jeu de la métaphore, les lois d’oubli signées à la fin des guerres civiles en 1598. Si Horace dans son ensemble propose une sortie possible du conflit par l’acceptation d’une dispute toute intérieure, dans laquelle mémoire et oubli font la part de l’autre, la querelle littéraire en revanche fait osciller ses combattants de l’oubli stratégique à la mémoire ressassante. Elle dessine, non sans mélancolie, les contours d’une crise renouvelée et sans résolution apparente.
Fichier principal
Vignette du fichier
article T.Pocquet pour HAL.pdf (222.66 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Licence : CC BY NC ND - Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Dates et versions

hal-03905710 , version 1 (31-01-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03905710 , version 1

Citer

Tiphaine Pocquet Du Haut-Jussé. Oubli ou mémoire, comment sortir de la querelle d'Horace ?. Arrêt sur scène / Scene Focus, 2014. ⟨hal-03905710⟩

Collections

UNIV-PARIS3 FIRL
2 Consultations
2 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More