Le refus de la rupture dynastique. Deux cas de dédoublement royal dans les sommes de chroniques castillanes du XIVe siècle - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2010

Le refus de la rupture dynastique. Deux cas de dédoublement royal dans les sommes de chroniques castillanes du XIVe siècle

(1)
1

Résumé

Le travail étudie l'étonnant dédoublement du roi Ferdinand Ier, premier roi de Castille, en un Ferdinand Vermudez, fils du roi de Leon Vermude III (dont on sait qu'il n'a pas eu d'enfant), enlevé par les Castillans et placé par eux sur le trône de leur royaume qu'il gouverne jusqu'à sa mort sans descendance, et un Ferdinand Sanchez, fils du roi de Navarre Sanche III (conformément à l'histoire) qui lui succède. Ce dédoublement, qui évite toute rupture violente dans l'histoire des royaumes chrétiens et légitime habilement le pouvoir castillan, apparaît, avec des nuances sensibles, dans deux sommes de chroniques du XIVe siècle.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03751577 , version 1 (15-08-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03751577 , version 1

Citer

Jean-Pierre Jardin. Le refus de la rupture dynastique. Deux cas de dédoublement royal dans les sommes de chroniques castillanes du XIVe siècle. Bernard Darbord. Typologie des formes narratives brèves au Moyen Âge, Presses Universitaires de Paris Ouest, pp.189-204, 2010, Aires Linguistiques, 9782840160632. ⟨hal-03751577⟩

Collections

UNIV-PARIS3 LECEMO
8 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More