Les deux Juges de Castille étaient trois - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2018

Les deux Juges de Castille étaient trois

(1)
1

Résumé

Ce travail traite, à partir de quelques exemples tirés de la tradition manuscrite de la Somme de rois dite "du grand dépensier de la reine", des effets de sens induits à partir des variations textuelles trop souvent qualifiées d'"erreurs de copistes". Derrière ces erreurs se cachent souvent de véritables recherches de la part de ces professionnels de la copie, plus rigoureux qu'on ne l'imagine, même si les résultats de ces recherches sont parfois surprenants: ainsi en est-il, dans l'exemple qui donne son titre à l'article, de l'invention d'un troisième Juge de Castille, liée à une mauvaise interprétation de précisions données sans doute sous forme abrégée dans la source copiée, dans des manuscrits qui, pourtant, annonçaient bien la nomination de deux Juges seulement.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03739492 , version 1 (27-07-2022)

Licence

Copyright (Tous droits réservés)

Identifiants

Citer

Jean-Pierre Jardin. Les deux Juges de Castille étaient trois : Variantes textuelles et variation de sens dans les textes historiographiques: l'exemple de la Suma del Despensero. Jean-Pierre Jardin; Patricia Rochwert-Zuili; Hélène Thieulin-Pardo. Histoires, femmes et pouvoirs dans la péninsule ibérique (IXe-XVe siècles). Hommage à Georges Martin, Classiques Garnier, pp.271-291, 2018, 9782406081531. ⟨10.15122/isbn.978-2-406-08155-5.p.0271⟩. ⟨hal-03739492⟩
12 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More