Turgeon, Laurier [dir.]. Territoires. Québec, Les Presses de l’Université Laval, « Patrimoine en mouvement », 2009, 218 p. ISBN 978-2-7637-9016-9

Résumé : TURGEON, LAURIER [dir.]. Territoires. Québec, Les Presses de l'Université Laval, « Patrimoine en mouvement », 2009, 218 p. ISBN 978-2-7637-9016-9. « Territoires ». Quiconque traverse ceux du Québec, ne peut être que frappé par leur diversité. Terre d'échanges et de rencontres depuis l'époque coloniale, l'ouvrage de Laurier Turgeon ancre ici une réflexion sur la notion de territorialité au travers des espaces mobiles, pays métissés et territoires pluriels du Québec. Entre « déterritorialiation » et « multiterritorialisation », les auteurs du recueil formulent l'hypothèse qu'un espace est un facteur essentiel de développement d'une identité, qu'il soit réel, physique ou symbolique. Au travers des formes variées d'expression et de construction du territoire, tant dans l'art, les aménagements spatiaux ou encore les pratiques culturelles telles que les récits, les rituels et la consommation alimentaire, les intervenants illustrent ici les confins d'une notion dont nous connaissons finalement peu les conditions et facteurs d'apparition. Symboliquement, les premières lignes de l'ouvrage s'offrent à l'historiographie des premiers temps du Musée de la civilisation de Québec. La préface de Marie-Charlotte De Koninck mentionne les deux projets successifs d'exposition permanente Mémoires puis Territoires, qui marquèrent la linéature d'une identité, celle d'une civilisation et de son musée. Dès lors, Laurier Turgeon énonce dans son introduction, « Territoire et identités », que la stratégie identitaire déployée sur un territoire se définit aussitôt qu'il est pratiqué. En outre, tout ce qui a du territoire en produit également. Il est ainsi construit par « une volonté d'action sociale sur un espace », que ce soit l'exemple de l'État qui institue des espaces en territoires pour dire et faire la collectivité ou celui de l'individu lui-même qui territorialise l'espace de son propre corps. L'Homme érige ainsi son territoire au travers de l'espace en tant que champ de construction de son identité, toujours en devenir. L'identité et le territoire du sujet demeurent donc en projet au sein du champ des possibles offerts par les espaces fréquentés et peuvent réciproquement changer dans le temps selon les contextes sociopolitiques. A contrario, la thématique des « non-lieux » de la surmodernité est abordée afin d'exposer la problématique de la compression de l'espace, la modification des échelles spatiales ou encore la perte des repères traditionnels qui participent à leur émergence. L'identité n'est alors plus héritée, mais est continuellement à construire et s'émancipe dans des formes multiples et fluides, sans repères territoriaux précis. Laurier Turgeon s'interroge enfin sur le sens de ces appartenances mobiles qui pourraient amorcer « la fin des territoires » en remplaçant les « racines » par les « réseaux » via le phénomène de « délocalisation » des relations sociales et l'éclatement des solidarités spatiales. Néanmoins, les individus et les groupes, aussi mobiles et virtuels soient-ils, ne sont-ils pas toujours « quelque part » et de « quelque part » ? Le débat s'ouvre alors sur un rappel de l'émergence du concept de multiterritorialité qui juxtapose l'interaction de plusieurs territoires en créant simultanément des territoires réseaux. Cette dimension multiterritoriale sera abordée tout au long de l'ouvrage selon deux axes, le premier sur les manières de « Dire et faire les territoires », le second sur la façon de « Saisir la multiplicité et la mobilité des territoires ». En première partie, « Dire et faire les territoires », c'est aussi « dire et faire les identités ». En effet, l'identité spatiale se construit au travers du processus complexe ! 1
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02124669
Contributeur : Vanessa Ferey <>
Soumis le : jeudi 9 mai 2019 - 17:42:25
Dernière modification le : mercredi 15 mai 2019 - 04:44:41

Fichier

Rabaska-10-CR-Turgeon (Ferey)-...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Vanessa Ferey. Turgeon, Laurier [dir.]. Territoires. Québec, Les Presses de l’Université Laval, « Patrimoine en mouvement », 2009, 218 p. ISBN 978-2-7637-9016-9. Rabaska : revue d'ethnologie de l'Amérique française, Société québécoise d’ethnologie, 2012, 10, pp.279. ⟨10.7202/1013574ar⟩. ⟨hal-02124669⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12

Téléchargements de fichiers

12