Bonheur des yeux et de l’esprit. De la phrase idée à l’automatisme énonciatif

Résumé : Si nombre de caractéristiques propres aux commentaires manuscrits des livres d’or ne nous permettent pas de les apparenter à un genre bref, nous proposons néanmoins dans cette contribution d’examiner l’influence d’éléments externe (le contexte) et interne (la syntaxe) dans la production de certains commentaires. Nous montrons dans un premier temps l’influence du contexte sur la production langagière à travers le changement de catégorie linguistique des noms de qualité comme « beauté » et « douceur » qui, en discours, deviennent des noms d’émotion. Nous proposons comme cadre de compréhension de ce phénomène de nous référer aux écrits d’Albert Sechehaye autour d’une « syntaxe imaginative ». Ce travail nous a permis de distinguer dans notre corpus deux types de commentaires : les énoncés averbaux ancrés dans la situation d’énonciation qui les a produits et les automatismes énonciatifs généralisables à des contextes autres. Cette double observation permet d’éclairer certains points d’un continuum entre oral et écrit, en même temps qu’elle réinterroge, sans y répondre ici, la fonction de sujet syntaxique.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-02067682
Contributeur : Marina Krylyschin <>
Soumis le : jeudi 14 mars 2019 - 12:15:43
Dernière modification le : vendredi 15 mars 2019 - 01:20:33

Identifiants

  • HAL Id : hal-02067682, version 1

Collections

Citation

Marina Krylyschin. Bonheur des yeux et de l’esprit. De la phrase idée à l’automatisme énonciatif. Berlin, Frank & Timme Edition. Le genre bref. Des contraintes grammaticales, lexicales et énonciatives à son exploitation ludique et esthétique, pp.91-108, 2019. ⟨hal-02067682⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42