Dire l'actualité dans les chaînes d'information continue et la presse d'actualité

Résumé : On s'interroge sur les formes langagières de l'actualité telles qu'elles s'inscrivent dans les chaînes d'information continue, dans la presse en ligne et la presse imprimée, à l'heure où les témoins d'un événement sont invités, par les médias eux-mêmes, à envoyer des messages ou des photos depuis leur smartphone s'ils sont « témoins » d'un événement 1 , ou à commenter sur les blogs des journaux quotidiens la mise en mots ou en images des « faits du jour ». Comment la presse d'actualité parle-t-elle d'un fait du monde à partir du moment où il est « acté », en mesure d'être « actualisé » ? Comment dire ce qui arrive lorsqu'on passe de l'éventuel au virtuel, puis au réel, dans le monde des médias ? Y at -il une langue de l'actualité ? L'actualité des médias est en effet liée à l'urgence d'informer (Pilmis 2014) et découle de la perception du présent au travers d'informations transmises par des voies et des voix diverses, qu'il s'agit de trier et d'ordonner, ce qui peut conduire à des routines langagières qui tendent à s'accommoder du « piétinement d'un présent perpétuel » (Hartog 2012 : 13), et bien qu'urgence et piétinement sembleraient à priori se contredire, c'est bien ce que l'on ressent lorsqu'on regarde des chaînes d'info continue qui reprennent inlassablement les mêmes dires et les mêmes vidéos tant qu'il n'y a rien de « nouveau » à dire ou à montrer. On cherche à définir ici ce qu'est une « actu » et ce qu'elle implique sur la plan du langage lorsqu'on la « dit » : façon plus ou moins routinisée 2 de parler d'un fait, de nommer un événement au moment où il est « acté », puis lorsqu'il devient un « événement-objet », au sens de Quéré 2013. On s'interroge alors, au-delà des mots et des constructions qui actualisent l'événement, sur son déroulement (l'aspect verbal) et ce qu'il devient dans le cadre d'une information mondialisée (son ancrage dans le temps et l'espace), en particulier dans les discours produits en son nom au fil du temps, ainsi que dans les retours sur l'histoire qu'il provoque : le rappel des domaines de mémoire à court ou à long terme mais aussi les anticipations sur l'avenir et le futur de l'événement (voir par ex. le cadre fictionnel construit à partir d'un événement historique : Victor Hugo vient de mourir-Perrignon 2015), et tout ce qui se dit lors de sa mise en « mots » et des « noms » qu'on lui donne (Moirand 2014, Moirand & Reboul 2016). On prendra, à titre d'exemplification du rôle du langage verbal, non pas la façon de « penser l'actualité » mais surtout celle de « dire » l'actualité, de « dire » les faits, de les « nommer » au moment même où ils sont « actés » ou en voie de l'être, lors de ce qu'on a appelé des « instants discursifs », qui, au fil du temps médiatique, peuvent perdurer au-delà de l'actualité, disparaître des médias d'actualité et parfois réapparaître épisodiquement (Moirand 2007a et b, Moirand 2018a et b). Or ces faits sont susceptibles de rester dans une mémoire collective médiatique, qui se nourrit, entre autres, des discours représentés des différents acteurs sociaux impliqués appelés à intervenir, par la parole, dans les médias. L'information 1 Comme le fait BFMTV, chaîne privée d'information continue, qui, dans un bandeau en bas de l'écran, invite ses téléspectateurs à la contacter : « Vous êtes témoin d'un événement ? Rendezvous sur temoins.bfmtv.com » 2 Comme le remarque O. Pilmis, parler de « routines » à propos de l'activité journalistique, y compris dans l'activité d'écriture, n'est pas péjoratif, si on l'entend dans le sens que lui donnait Max Weber, et bien qu'on préfère parler aujourd'hui de « quotidianisation » (Pilmis, 2014, p. 193, note 4).
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [35 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01955362
Contributeur : Sophie Moirand <>
Soumis le : vendredi 14 décembre 2018 - 12:07:59
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 17:09:18
Document(s) archivé(s) le : vendredi 15 mars 2019 - 15:14:46

Fichier

Actu 018 CNRS docx - copie.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-01955362, version 1

Collections

Citation

Sophie Moirand. Dire l'actualité dans les chaînes d'information continue et la presse d'actualité. Cahiers Sens Public, Assoc. Sens-Public, 2018, Questions d'actualité, pp.175-197. ⟨https://www.cairn.info/revue-cahiers-sens-public-2018-1-page-175.html⟩. ⟨hal-01955362⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18

Téléchargements de fichiers

36