A travers deux métafilms contemporains : les espaces numériques, nouveaux territoires de l'ontologie cinématographique

Résumé : À travers l'exemple de deux œuvres métafilmiques majeures du cinéma américain contemporain, Inland Empire de David Lynch (2006) et Road To Nowhere de Monte Hellman (2010), produites toutes deux à l'aide des nouvelles technologies numériques, nous étudions comment celles-ci témoignent d'un cinéma qui, par la mise en abyme de son dispositif de prise de vue ou de projection et les nombreuses citations intertextuelles, apparaît en quête de sa propre ontologie, à travers la circulation des images. Les deux cinéastes livrent dans leurs derniers opus une réflexion sur le cinéma à l'ère numérique, qui, loin d'annoncer la mort de ce medium, semble être le prélude à un renouvellement esthétique passionnant.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [18 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01852809
Contributeur : Julien Achemchame <>
Soumis le : jeudi 2 août 2018 - 12:41:20
Dernière modification le : jeudi 6 juin 2019 - 14:52:20
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 novembre 2018 - 15:06:15

Fichier

miranda-6302.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Julien Achemchame. A travers deux métafilms contemporains : les espaces numériques, nouveaux territoires de l'ontologie cinématographique. Miranda : Revue pluridisciplinaire sur le monde anglophone. Multidisciplinary peer-reviewed journal on the English-speaking world , Laboratoire CAS (Cultures anglo-saxonnes), 2014, Images on the Move: Circulations and Transfers in film, ⟨10.4000/miranda.6302⟩. ⟨hal-01852809⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

83

Téléchargements de fichiers

89