Prendre un bain, des risques ou la fuite : étude diachronique du figement - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2017

Prendre un bain, des risques ou la fuite : étude diachronique du figement

(1) , (2)
1
2

Résumé

Les études ayant mis en relation la phraséologie et le changement linguistique (Bolly, 2012, Torres Cacoullos, 2006) privilégient les aspects lexico-syntaxiques. La description des associations sémantiques au sein des collocations en diachronie reste donc un vaste champ à défricher. Nous proposons ici d’analyser les critères sémantiques privilégiés dans l’association entre base et collocatif dans trois collocations de structure V+N : pourquoi le verbe prendre est-il privilégié dans les collocations prendre un bain/des risques/la fuite ? Notre hypothèse est que cette relation n’est pas due au hasard (Blumenthal, 2006) et que les paramètres contextuels y jouent un rôle. Par conséquent, nous nous interrogerons sur l’influence possible de la base (bain, risque, fuite) dans le choix du collocatif (prendre). L’étude des variations permettra de mieux comprendre le processus de figement et la motivation d’une telle association en synchronie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Cavalla-Sorba_risque_bain_fuite_2017.pdf (1.19 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01768005 , version 1 (16-04-2018)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01768005 , version 1

Citer

Cristelle Cavalla, Julie Sorba. Prendre un bain, des risques ou la fuite : étude diachronique du figement. Francis Grossmann; Salah Mejri; Inès Sfar. Phraséologie : sémantique, syntaxe, discours, Honoré Champion, pp.187-201, 2017, 9782745347787. ⟨hal-01768005⟩
175 Consultations
118 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More