Hélène TROPÉ, «Les mots du rire dans les théâtres espagnols et français des XVIe et XVIIe siècles» (communication au Colloque International "Les mots et les choses du théâtre (France, Italie, Espagne, XVIe-XVIIe siècles), organisé dans le cadre du projet ANR "Les idées du théâtre", Chambéry-Grenoble, 8, 9 et 10 juillet 2015), à paraître dans Le théâtre au miroir des langues (Genève, Droz).

Abstract : Cette brève analyse des mots du rire montre que deux phénomènes se distinguent clairement. Tout d'abord, nombre de personnages comiques nous viennent des Italiens et de la Commedia dell arte. Chaque type comique national est toutefois éminemment spécifique: le zanni n’est pas le bouffon, qui à son tour ne saurait être confondu avec le gracioso. En revanche, concernant l’humour verbal, proprement dit, on peut sans doute reconnaître des équivalences sémantiques entre le français et l'espagnol (gracia / plaisanterie; agudeza / pointe; chiste /bon mot; sal / trait d’humour, mot piquant). Ainsi, tout porte à croire que les dramaturges - qu'ils soient français ou espagnols, du XVIe ou du XVIIe siècle - , mettent en scène des personnages comiques empruntés à l'Italie, auxquels ils font user de «ficelles» linguistiques communes au français et à l'espagnol pour provoquer un rire salutaire, l’eutrapélie, cette vertu qui, selon Aristote dans l'Éthique à Nicomaque (IV, 14, 1128a), se situe à égale distance entre la bouffonnerie et la balourdise; eutrapélie qui évite aussi bien la licence des faiseurs de calembours que la morosité des rustres. Il serait donc intéressant de compléter cette première étude comparée en se penchant sur le lexique italien, de façon à déterminer si ce que nous avons constaté pour les figures du comique trouve la même validité pour les mots et les expressions du rire. Et il conviendrait finalement d'étudier les mots du rire dans les traités théoriques italiens, espagnols et français pour parvenir à formuler des conclusions plus larges et plus définitives concernant le faisceau de relations linguistiques et culturelles qui unit les dramaturges de trois pays majeurs de la Renaissance européenne: l'Italie, la France et l'Espagne .
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2017
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01584752
Contributeur : Hélène Tropé <>
Soumis le : samedi 9 septembre 2017 - 14:55:33
Dernière modification le : jeudi 15 février 2018 - 19:16:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01584752, version 1

Collections

Citation

Hélène Tropé. Hélène TROPÉ, «Les mots du rire dans les théâtres espagnols et français des XVIe et XVIIe siècles» (communication au Colloque International "Les mots et les choses du théâtre (France, Italie, Espagne, XVIe-XVIIe siècles), organisé dans le cadre du projet ANR "Les idées du théâtre", Chambéry-Grenoble, 8, 9 et 10 juillet 2015), à paraître dans Le théâtre au miroir des langues (Genève, Droz).. 2017. 〈hal-01584752〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

39