Hélène TROPÉ, «Pureté de sang et exercice de la médecine dans l'Espagne des XVe-XVIIIe siècles" [Communication à la journée d'étude du 30 juin 2017 à la Maison des Sciences de l'Homme Paris-Nord: Sang bleu et sang noble, pureté et impureté: l'identité définie par le sang ? dans le cadre du programme de recherche "Le sang: représentations symboliques, scientifiques et sociales dans l'Europe moderne (France, Italie, Espagne, XVe-XVIIIe s.)"; organisatrices : Elisabeth Belmas & Corinne Fiorato-Lucas].

Résumé : Le texte de cette communication souligne combien les médecins juifs jouirent dans l’Espagne du Moyen Âge de la confiance des rois et des grands seigneurs et donc d’un prestige qui suscita la jalousie puis l’aversion d’autres classes sociales, notamment du peuple et du bas clergé. Cet idéal de la « pureté de sang » était justifié à l’époque par des considérations d’ordre biologique et racial, par un « biologicisme » qui mêlait science, éthique et politique. Il semble avoir été motivé par la rivalité et la lutte entre vieux et nouveaux-chrétiens. Cet idéal de pureté de sang était le prérequis nécessaire à la promotion sociale, l’arme utilisée par les individus privilégiés de la société à l’heure du partage des professions et des privilèges qui excluaient toute macule sanguine. L’Inquisition fut l’instrument politique destiné à évincer peu à peu les convers de leurs activités grâce à l’implantation des statuts de « pureté de sang ». L’imposition de l’exigence de la pureté de sang correspond donc à une survalorisation de la caste privilégiée des vieux-chrétiens, indépendamment de leur richesse ou pauvreté et même des métiers exercés . C’est ainsi que l’Espagne, qui avait inventé grâce aux statuts de limpieza de sangre cette caste privilégiée, s’éloigna du reste des sociétés européennes et se figea sur cette obsession de la pureté de sang exigée par les institutions publiques ou privées : administration, confréries, ordres religieux, études universitaires ou grades militaires
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2017
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01584739
Contributeur : Hélène Tropé <>
Soumis le : samedi 9 septembre 2017 - 13:38:18
Dernière modification le : dimanche 10 septembre 2017 - 01:06:59

Identifiants

  • HAL Id : hal-01584739, version 1

Collections

Citation

Hélène Tropé. Hélène TROPÉ, «Pureté de sang et exercice de la médecine dans l'Espagne des XVe-XVIIIe siècles" [Communication à la journée d'étude du 30 juin 2017 à la Maison des Sciences de l'Homme Paris-Nord: Sang bleu et sang noble, pureté et impureté: l'identité définie par le sang ? dans le cadre du programme de recherche "Le sang: représentations symboliques, scientifiques et sociales dans l'Europe moderne (France, Italie, Espagne, XVe-XVIIIe s.)"; organisatrices : Elisabeth Belmas & Corinne Fiorato-Lucas].. 2017. 〈hal-01584739〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

35