«Deux figures de visionnaires et de prophètes rebelles dans l'Espagne des XVIe et XVIIe siècle»

Abstract : Cet article montre combien la ferveur prophétique qui s’est emparée de l’Espagne en crise à partir de la fin du XVIe siècle a souvent servi à exprimer de vives critiques politiques. Il étudie l’utilisation qui fut faite par l’Inquisition tant de la folie que de la possession diabolique pour anéantir, respectivement, un prophète rebelle que les inquisiteurs discréditèrent en le déclarant fou (Alonso de Mendoza), et un autre prophète, dont la folie fut reconnue, mais que les inquisiteurs jugèrent comme possédé (Pedro Isabal).
Type de document :
Article dans une revue
Les Langues néo-latines : revue de langues vivantes romanes, Société des Langues Néo-Latines, Association des Enseignants de Langues Vivantes Romanes, 2014, (370), pp.93-106
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01580954
Contributeur : Hélène Tropé <>
Soumis le : dimanche 3 septembre 2017 - 23:58:59
Dernière modification le : jeudi 15 février 2018 - 19:16:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01580954, version 1

Collections

Citation

Hélène Tropé. «Deux figures de visionnaires et de prophètes rebelles dans l'Espagne des XVIe et XVIIe siècle». Les Langues néo-latines : revue de langues vivantes romanes, Société des Langues Néo-Latines, Association des Enseignants de Langues Vivantes Romanes, 2014, (370), pp.93-106. 〈hal-01580954〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

68