Mis memorias íntimas de Fernando Fernández de Córdova : décriminalisation d'une trajectoire politique et militaire - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2015

Mis memorias íntimas de Fernando Fernández de Córdova : décriminalisation d'une trajectoire politique et militaire

(1)
1

Résumé

En 1886, pour exaucer le vœu de son auteur Fernando Fernández de Córdova (1809-1883), Marquis de Mendigorría et Grand d'Espagne, est publié le 1er tome de Mis memorias íntimas, qui sera bientôt suivi de deux autres volumes. L'ouvrage, qui retrace presque un siècle de vie politique et militaire espagnole (de la toute fin du XVIIIe à 1868) est notamment destiné à rendre hommage au frère aîné du marquis, Luis Fernández de Córdova. Cet ancien chef des armées est mort en exil après être tombé en disgrâce ; en effet, la régente Marie-Christine lui reprocha d'avoir participé, en 1838, à une conspiration à Séville aux côtés du général Narváez. Le soin qui est mis à composer, diffuser et faire acquérir ces mémoires par des institutions officielles souligne l'importance accordée par son auteur à un ouvrage qui tente de laver la mémoire du frère idolâtré et, par-là même, de toute la lignée. S'il se met au service de la cause fraternelle, Fernando Fernández de Córdova se retrouve finalement au centre de la vaste entreprise de décriminalisation qui s'écrit au fil des quelque 1500 pages de ces mémoires.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01504118 , version 1 (08-04-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01504118 , version 1

Citer

Marie Salgues. Mis memorias íntimas de Fernando Fernández de Córdova : décriminalisation d'une trajectoire politique et militaire. Marie-Linda Ortega. Dispositifs d'incrimination en Espagne, XVIIIe-XXIe siècles. Des machines à textes et à images, Presses Sorbonne Nouvelle, pp.141-162, 2015, 978-2-87854-667-5. ⟨hal-01504118⟩

Collections

UNIV-PARIS3 CREC
44 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More