Du Rif à Tétouan via Cuba. La théâtralisation de la mémoire coloniale en Espagne au début du XXe siècle (1909 – 1912)

Résumé : Les 24 pièces de théâtre patriotique qui couvrent les années 1909 à 1912 et retracent les affrontements qui ont lieu, sur le territoire marocain, entre les Espagnols et des tribus rebelles montrent à la fois un avilissement du genre mais aussi un prestige intact, sinon grandi, puisque des dramaturges à succès s'y essaient. Ces pièces n'arrivent plus véritablement à cacher les lignes de fracture qui traversent une société civile de plus en plus divisée entre ceux qui paient l'impôt du sang et ceux qui ne partiront jamais au front mais construisent une sorte de mémoire mythifiée de la guerre, à leur propre mesure. Alors que la Guerre d'Afrique de 1859-60 constituait, a priori, un précédent très semblable et une « victoire » facile à convoquer, elle est à peine mentionnée et se trouve supplantée par la mémoire du « Désastre » cubain, beaucoup plus récent et qui détermine certaines de ces lignes de fracture en train de s'accentuer.
Type de document :
Article dans une revue
Hispanística XX, Université de Bourgogne, 2008, Mémoire(s). Représentations et transmission dans le monde hispanique (XXe-XXIe siècles)
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01504082
Contributeur : Marie Salgues <>
Soumis le : samedi 8 avril 2017 - 16:01:51
Dernière modification le : dimanche 9 avril 2017 - 01:07:37

Identifiants

  • HAL Id : hal-01504082, version 1

Collections

Citation

Marie Salgues. Du Rif à Tétouan via Cuba. La théâtralisation de la mémoire coloniale en Espagne au début du XXe siècle (1909 – 1912). Hispanística XX, Université de Bourgogne, 2008, Mémoire(s). Représentations et transmission dans le monde hispanique (XXe-XXIe siècles). 〈hal-01504082〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

67