Sylves morales et polyphonie satirique : le statut du je dans les nefs latines de Josse Bade - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Sylves morales et polyphonie satirique : le statut du je dans les nefs latines de Josse Bade

(1)
1

Résumé

L'étude de l’énonciation dans les deux nefs latines de Josse Bade permet de voir comment la page devient un espace polyphonique et théâtral où Bade fait dialoguer, comme dans le livre IV de ses Sylvae morales, plusieurs voix auctoriales (Horace, Perse, Juvénal). La distribution et l’interaction du commentaire et du poème, de l’image, de la prose et des vers, fonde dans les deux textes, de manière différente, la position surplombante du je satirique, maître et auteur de la moralisation. La satire n’autorise pas seulement la bigarrure, la rencontre des formes et des voix, mais repose sur cette proximité des rôles du commentateur et de l’auteur.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01501190 , version 1 (03-04-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01501190 , version 1

Citer

Nathalie Dauvois. Sylves morales et polyphonie satirique : le statut du je dans les nefs latines de Josse Bade. Renaissance Society of America. Titre du panel: Authorship in the Renaissance : Jodocus Badius (1462-1535) as commentator, compilator, satirist, Renaissance Society of America. Organisateurs du panel: Olga Anna Duhl et Nathalie Dauvois, Mar 2015, Berlin, Allemagne. ⟨hal-01501190⟩
41 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More