En attendant Godot sur la scène chinoise - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue d'Histoire du Théâtre Année : 2016

En attendant Godot sur la scène chinoise

(1)
1

Résumé

L’absurde, tel qu’il est compris en Chine, est une question politique et le théâtre de l’absurde, dans lequel les Chinois intègrent Beckett et Ionesco en particulier, a donné lieu à bien des combats. Comme le montre cet article, c’est au début des années 60, qu’une collection très officielle de petits livres à couverture jaune, avait pour but de mettre à la disposition de quelques-uns les traductions des pièces dangereuses de manière à les informer de la décrépitude du théâtre français et généralement occidental, mais c’est dans les années 80, que le théâtre chinois a pu s’emparer du théâtre de l’absurde pour le réécrire et le rendre radicalement critique. Enfin, en prenant comme exemple En attendant Godot, Wang Jing montre comment le texte de Beckett a évolué depuis, avant et après Tian Man men.
Fichier principal
Vignette du fichier
9. RHT. Jing Godot.pdf (909.78 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-01495416 , version 1 (30-03-2017)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-01495416 , version 1

Citer

Jing Wang. En attendant Godot sur la scène chinoise. Revue d'Histoire du Théâtre, 2016, Théâtres de langues chinoises, Juillet-Septembre 2016 (271), pp.135-148. ⟨hal-01495416⟩
120 Consultations
780 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More