L’influence du français comme L1 sur la prononciation de l'allemand

Résumé : L’apprentissage des langues étrangères est conditionné par la langue maternelle. Nous nous demandons quel est l’impact du Français comme L1 sur la prononciation de l’allemand. Pour cela, un corpus oral a été enregistré. Lors de la répétition orale des mots, les apprenants francophones de l’allemand distinguent des voyelles longues et courtes dans les syllabes accentuées d’un mot. Les apprenants sont aussi capables de produire l’accent lexical sur les mots polysyllabiques. L’accent lexical est avant tout marqué par le durée et non par la fréquence fondamentale chez les apprenants. En effet, le contour de la fréquence fondamentale des apprenants francophones est similaire à celui des mots français.
Type de document :
Communication dans un congrès
18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage, Jun 2015, Paris France. Actes des 18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01494331
Contributeur : Coraline Pradeau <>
Soumis le : jeudi 23 mars 2017 - 11:28:45
Dernière modification le : jeudi 20 avril 2017 - 22:26:21
Document(s) archivé(s) le : samedi 24 juin 2017 - 12:33:21

Fichier

RJC2015_Jane Wottawa.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01494331, version 1

Collections

Citation

Jane Wottawa. L’influence du français comme L1 sur la prononciation de l'allemand. 18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage, Jun 2015, Paris France. Actes des 18e Rencontres Jeunes Chercheurs en Sciences du Langage. 〈hal-01494331〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

49

Téléchargements du document

45