« Le paysage du Nord chez les écrivains romantiques : d’une poétique de la privation vers un sublime de la négativité ».

Résumé : Il s'agit de montrer combien le Nord, érigé en mythe géographique, a pu donner naissance à un certain type de paysage autorisé, valorisé et en quelque sorte découvert grâce à l'émergence de l'esthétique du sublime à la fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème siècle. La disparité paysagère des espaces nordiques (Ecosse, Russie, Scandinavie) a tout d'abord été unifiée par la prégnance de l'Ossianisme en Europe dans la seconde moitié du XVIIIème siècle et au début de l'ère romantique. Ossian, l'"Homère du Nord" selon l'expression de Mme de Staël, a permis de fixer les premiers éléments d'une poétique de la privation que l'on a associés, après lecture faite de Burke, à l'esthétique du sublime de la Grande Nature. L'ossianisme, interprété par le romantisme comme "mélancolie sublime" et "héroïsme de l'enthousiasme" (Senancour), fait grand usage de ce que Chateaubriand appellera, dans le Génie du christianisme, les "objets négatifs". Le paysage du Nord va alors devenir le lieu (commun) idéal d'un sublime négatif de la vacuité qui fait la promotion de la monotonie anti-pittoresque comme mode d'accès à un type de rêverie proprement sublime où le sujet et l'objet se relèvent de l'accablement et s'élèvent (ou s'enlèvent) vers le ravissement extatique. La contemplation du paysage du Nord se présente alors, chez les romantiques, comme un exercice spirituel et la négativité de l'espace naturel devient l'image idéale d'une sublime énergie ontologique, métaphysique et éthique où le renoncement devient le signe d'une grandeur incommensurable. En effet, le paysage trouve sa correspondance idéale dans l'âme du contemplateur romantique, et il donne alors naissance à une idéologie anthropologique qui fait du pôle l'extrême limite et l'acmé d'un sublime moral, caractérisé par la pureté d'une énergie, d'une liberté et d'une grandeur absolues non finalisées et non socialisées.
Type de document :
Communication dans un congrès
L'image du Nord chez Stendhal et les Romantiques, Apr 2002, Örebro, Suède. 1, pp.63-78, 2004, L'image du Nord chez Stendhal et les Romantiques
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01491963
Contributeur : Yvon Le Scanff <>
Soumis le : vendredi 17 mars 2017 - 16:42:01
Dernière modification le : mercredi 22 mars 2017 - 15:57:40

Identifiants

  • HAL Id : hal-01491963, version 1

Collections

Citation

Yvon Le Scanff. « Le paysage du Nord chez les écrivains romantiques : d’une poétique de la privation vers un sublime de la négativité ».. L'image du Nord chez Stendhal et les Romantiques, Apr 2002, Örebro, Suède. 1, pp.63-78, 2004, L'image du Nord chez Stendhal et les Romantiques. 〈hal-01491963〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46