La virilité à l’épreuve de l’exil dans le roman Mudun al-Milḥ. Al-Tīh de ‘Abd al-Raḥmān Munīf

Abstract : Dans son roman al-Tīh, l’errance, premier volume de sa pentalogie Mudun al-Milḥ, ‘Abd al-Raḥmān Munīf évoque les transformations qui affectent la Péninsule arabique aux premiers temps de l’exploitation pétrolière et plus particulièrement le sort des populations dont les territoires deviennent des concessions attribuées à des sociétés américaines chargées du forage et de l’acheminement du pétrole vers les zones portuaires. Des villes nouvelles voient le jour, comme la cité portuaire de Ḥarrān, pour répondre aux besoins de cette industrie pétrolière naissante. Chassés de leurs territoires, désert et oasis, les hommes viennent s’entasser dans les camps de la nouvelle ville de Ḥarrān qu’ils construisent. Lieu de l’exil, le camp transforme le rapport de ces bédouins devenus ouvriers à leur propre corps. C’est toute la représentation de la virilité de ces anciens habitants du désert et des oasis, devenus ouvriers, qui va être bouleversée. Une virilité qui n’a plus rien à voir avec celle de leur culture d’origine, inspirée par la murū’a classique, incarnée par la figure de Mut‘ab al-Haḏḏāl et que le roman nous laisse entrevoir dans les premiers chapitres du roman, consacrés à l’histoire de l’oasis Wādī l-‘uyūn, avant sa disparition.
Type de document :
Communication dans un congrès
Le corps masculin déplacé , Nov 2015, Nancy, France
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01487650
Contributeur : Zaïneb Ben Lagha <>
Soumis le : dimanche 12 mars 2017 - 22:13:34
Dernière modification le : mercredi 22 mars 2017 - 12:02:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-01487650, version 1

Collections

Citation

Zaïneb Ben Lagha. La virilité à l’épreuve de l’exil dans le roman Mudun al-Milḥ. Al-Tīh de ‘Abd al-Raḥmān Munīf. Le corps masculin déplacé , Nov 2015, Nancy, France. 〈hal-01487650〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20