Le statut socio-langagier du mot réflexif dans le discours à connotation autonymique

Résumé : La réflexivité langagière du discours à connotation autonymique peut être envisagée comme un écart énonciatif entre le mot à connotation autonymique et le discours qui le comprend, écart qui peut être caractérisé également du point de vue sociolinguistique. Le lexique étranger inséré dans un discours, la répétition interdiscursive d’un lexique et l’hétéro-achèvement d’un énoncé inachevé dans un dialogue en sont des exemples particuliers.
Type de document :
Article dans une revue
The Bulletin of Yokohama City University, Social Science, 2004, 55 (3), pp.321-340
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01484906
Contributeur : Fumiya Ishikawa <>
Soumis le : mercredi 8 mars 2017 - 07:48:59
Dernière modification le : vendredi 13 octobre 2017 - 09:32:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-01484906, version 1

Collections

Citation

Fumiya Ishikawa. Le statut socio-langagier du mot réflexif dans le discours à connotation autonymique. The Bulletin of Yokohama City University, Social Science, 2004, 55 (3), pp.321-340. 〈hal-01484906〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

31