L’interaction exolingue : analyse de phénomènes métalinguistiques. Continuité et discontinuité entre situation d’enseignement/apprentissage et situation « naturelle »

Résumé : Le travail vise à montrer, en observant des situations vécues, par quelles activités linguistiques on s’approprie une langue étrangère à travers une interaction « exolingue » en milieu « naturel » et comment ce processus diffère de ce qui se passe en classe de langue. Nous nous intéressons tout particulièrement au métalangage utilisé en situation d’interaction et que l’on considère comme ayant pour fonction d’apprendre ou de faire apprendre une langue. L’observation des corpus constitués par les paroles recueillies dans ces deux situations se veut d’abord attentive à décrire les caractères sociaux, linguistiques, ethnométhodologiques et interactionnels des échanges verbaux entre natif et non natif en milieu « naturel » et celles des interactions menées en situation de classe de langue pour circonscrire ensuite les dimensions métalinguistiques de chacun des deux types d’interactions. À la suite de la mise au point des conceptions traditionnelles, c’est-à-dire sémiotiques et linguistiques, du métalangage, menée du point de vue de l’interaction, sont dégagées les spécificités métalinguistiques du discours tenu entre natif et non natif en milieu « naturel » par rapport à celles que l’on observe en classe de langue. Cette comparaison permet de montrer qu’en situation « naturelle », bien que le métalangage soit utilisé notamment pour veiller incessamment à établir une intercompréhension, le non natif peut s’approprier la langue en prenant en compte ce que nous appelons un “« énonciateur » professoral” dans l’énoncé métalinguistique de l’autre, c’est-à-dire en concentrant son attention tant sur la forme linguistique que sur le contenu de la production métalinguistique de l’interlocuteur natif destinée, à l’origine, à éviter un malentendu ou une non compréhension entre eux, ce dont la didactique des langues et des cultures devra tenir compte pour apporter une plus grande contribution à la pratique de la langue en milieu « naturel ».
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01484875
Contributeur : Fumiya Ishikawa <>
Soumis le : mardi 7 mars 2017 - 23:30:01
Dernière modification le : vendredi 14 juin 2019 - 01:34:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01484875, version 1

Collections

Citation

Fumiya Ishikawa. L’interaction exolingue : analyse de phénomènes métalinguistiques. Continuité et discontinuité entre situation d’enseignement/apprentissage et situation « naturelle ». Shumpûsha, 2002, 4921146594. ⟨http://shumpu.com/⟩. ⟨hal-01484875⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

138