La verbalisation de la « dimension cachée » : la pensée enseignante à la croisée de la didactique du FLE, de l’analyse de l’interaction et de la formation des enseignants

Résumé : La pensée enseignante se développe tant dans la classe que durant l’entretien d’explicitation. Imperceptible en soi, elle peut se manifester dans la classe sous forme de dit et/ou de fait, les éléments ainsi révélés faisant ensuite l’objet de l’entretien d’explicitation. Composé par l’interaction verbale entre l’enseignant « novice » et l’« expert », ce dernier les incite à revenir aussi sur les éléments constitutifs de la pensée enseignante qui n’ont pas été manifestés de façon perceptible dans l’interaction avec les apprenants en classe. De plus, il permet à l’enseignant « novice » de mettre en lumière ce qu’il pense, à travers l’interaction avec l’« expert », du dit et/ou du fait produit(s) dans la classe. Énonciativement, praxéologiquement et/ou cognitivement polyphonique, le discours de l’entretien d’explicitation est donc un dispositif révélateur à la fois du « répertoire d’enseignement » de l’enseignant « novice » et du répertoire cognitif de son partenaire. Si celui-ci a trait à la formation, c’est que dans l’entretien, l’« expert » évalue les activités que l’enseignant « novice » a pratiquées dans la classe, l’invite par la « maïeutique » à réfléchir pour identifier la raison pour laquelle des incidents se sont produits, « diagnostique » les problèmes connus par les apprenants, transmet des savoirs et des savoir-faire pédagogiques et donne des conseils. Pour enrichir le « répertoire d’enseignement » sans recourir à l’étayage de l’« expert » et devenir ainsi enseignant autonome, l’enseignant « novice » doit acquérir une telle capacité de réfléchir sur lui-même.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01484215
Contributeur : Fumiya Ishikawa <>
Soumis le : mardi 7 mars 2017 - 02:03:13
Dernière modification le : vendredi 14 juin 2019 - 01:32:22

Identifiants

  • HAL Id : hal-01484215, version 1

Collections

Citation

Fumiya Ishikawa. La verbalisation de la « dimension cachée » : la pensée enseignante à la croisée de la didactique du FLE, de l’analyse de l’interaction et de la formation des enseignants. Le Français dans le monde. Recherches et applications , Paris : Français dans le monde, 2014, Pensée enseignante et didactique des langues, pp.136-150. ⟨http://www.fdlm.org/⟩. ⟨hal-01484215⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

205