Démarches portfolio en didactique des langues et des cultures. Enjeux de formation par la recherche-action.

Résumé : Dans un contexte d'augmentation des mobilités formatives et des migrations internationales, cet ouvrage s'adresse à ceux (étudiants, enseignants de français langue étrangère, seconde ou de scolarisation, praticiens chercheurs en didactique des langues et des cultures, formateurs, concepteurs de programmes...) qui souhaitent faire exister une différence entre la circulation des biens et des objets sur un marché économique ultra-libéral et la mobilité des individus, dans un espace international à la construction duquel nous prenons tous part. Fondé sur des recherches situationnelles (Macaire) menées en Europe (Pouyé, Lankhorst, Molinié, Anquetil) et au Japon (Pungier), l'ouvrage confronte les regards de praticiens et chercheurs, sur la question suivante : comment mieux utiliser la mobilité internationale comme vecteur de formation plurilingue et interculturelle ? Une réponse structure l'ensemble : l'expérience migratoire (ou mobilitaire) peut être sémiotisée, apprentissages linguistiques et interculturels gagnent à être co-construits en groupe, en contexte didactique. Dix ans après le Portfolio européen des Langues, il s'agit donc de relier dans des démarches portfolios collaboratives, compétences (plurilingues et interculturelles) et expériences vécues en mobilité. Ces démarches reposent sur des productions diversifiées (récits autobiographiques, compte rendus d'expériences, journaux de voyage, dessins réflexifs, entretiens croisés, etc.) et leur confrontation entre pairs, avec la médiation des intervenants, selon un paradigme herméneutique et dans une dynamique d'alterculturation (Blanchet). On pourrait parler de Portfolios de seconde génération, pour caractériser ce qui constitue une alternative à une approche qui hiérarchise des compétences individuelles en référence à un modèle abstrait. Pour en arriver là, il aura fallu que les compétences interculturelles prennent un début d'indépendance vis-à-vis des matrices graduées sur lesquelles s’appuie le CECRL pour définir des compétences communicatives langagières (Anquetil). Emancipation conquise grâce à la vitalité de démarches constructivistes instaurant des modes diversifiés d'action, de réflexion et de co-production médiées par un enseignant (ou une équipe) qui les met en place dans le collectif (le groupe-classe intra muros et/ou en séjour à l'étranger. Les productions sémiotiques sont vues comme attestant de la capacité développée par chaque apprenant à mettre en mots (et en images) la singularité de son rapport contextualisé à ses propres processus d'apprentissage et de formation. En transformant la mobilité en paradigme éducatif, les articles rassemblés contribuent à une ingénierie interculturelle et de la mobilité, qui ne perd jamais de vue que le déplacement est d'abord une entreprise humaine dans laquelle s'intensifient tous les enjeux (communicationnels, sociaux, historiques, subjectifs et inter-subjectifs). C'est d'ailleurs pour cela que leur verbalisation et, plus largement, leur sémiotisation reste d'une criante nécessité.
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01474600
Contributeur : Muriel Molinié <>
Soumis le : mercredi 22 février 2017 - 21:28:47
Dernière modification le : vendredi 14 juin 2019 - 01:29:15

Identifiants

  • HAL Id : hal-01474600, version 1

Collections

Citation

Muriel Molinié. Démarches portfolio en didactique des langues et des cultures. Enjeux de formation par la recherche-action. . Centre de Recherche Textes et Francophonies (CRTF). France. Encrages- Belles-Lettres, 2011. ⟨hal-01474600⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

418