Chien qui tue les loups, les loups finissent par le tuer: la mort de Pierre Ier dans trois chroniques castillanes du XVe siècle

Résumé : Pour se référer à la mort de Pierre Ier, le roi dit "Cruel", lors d'un combat au corps-à-corps l'opposant à son demi-frère bâtard Henri de Trastamare, qui aspire à monter sur le trône à la place d'un souverain certes légitime mais tyrannique, trois chroniqueurs du XVe siècle utilisent dans leur texte le même proverbe traditionnel castillan, qui veut que "chien qui tue les loups, les loups finissent par le tuer", dans trois contextes sensiblement différents. Partant de ce fait, l'auteur propose une réflexion sur les valeurs symboliques du chien et du loup en politique, dans un royaume où prédomine l'élevage ovin.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01451660
Contributeur : Jean-Pierre Jardin <>
Soumis le : mercredi 1 février 2017 - 12:26:30
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:43:56

Identifiants

  • HAL Id : hal-01451660, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Jardin. Chien qui tue les loups, les loups finissent par le tuer: la mort de Pierre Ier dans trois chroniques castillanes du XVe siècle. Maria Tauset et Hélène Tropé. Folclore y leyendas en la peninsula ibérica. En torno a la obra de François Delpech, Consejo Superior de Investigaciones Cientificas, pp.121-136, 2014, Biblioteca de dialectologia y tradiciones populares, 978-84-00-09796-7. ⟨http://editorial.csic.es⟩. ⟨hal-01451660⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

177