Le rythme d’apprentissage des élèves allophones arrivants : présentation d’un protocole de recherches

Résumé : Lorsque les élèves allophones nouvellement arrivés terminent leur première année scolaire sur le sol français, bien souvent ils ne bénéficient plus de soutien pour étudier la langue française bien que la circulaire envisage qu’évidemment, l’acquisition d’une langue seconde se déroule sur du long terme. La sortie des dispositifs (dédiés à l’apprentissage spécifique du français) est déterminée par la durée de séjour et non pas en fonction d’un niveau linguistique à atteindre. Où en sont les élèves ? Dans le cadre d’un projet national et interdisciplinaire, EVASCOL, financé par la mission Recherches du Défenseur Des Droits et porté par l’INSHEA, j'ai été amenée à élaborer des exercices numériques en langue française pour mesurer des niveaux atteints et observer des compétences acquises au cours de deux périodes. Je ferai donc le point sur l’élaboration des exercices, la procédure de passation et les premiers résultats récoltés afin de nous interroger sur l’intérêt d’une telle démarche pour réfléchir à l’enseignement du français en tant que langue seconde et scolaire ainsi qu'aux outils d'évaluation.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01449362
Contributeur : Catherine Mendonca Dias <>
Soumis le : lundi 30 janvier 2017 - 13:35:00
Dernière modification le : vendredi 14 juin 2019 - 01:21:31

Identifiants

  • HAL Id : hal-01449362, version 1

Collections

Citation

Catherine Mendonça Dias. Le rythme d’apprentissage des élèves allophones arrivants : présentation d’un protocole de recherches . XIVème Congrès mondial de la Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF), Jul 2016, Liège, Belgique. ⟨hal-01449362⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

294