Voyager "littéralement et dans tous les sens". Notes sur Ungà transnational

Résumé : En décembre 1916 le soldat Giuseppe Ungaretti publiait à 80 exemplaires sa première plaquette de 33 poèmes, Il Porto Sepolto, qui fait voler en éclat la langue et prosodie ; ce mince recueil qui va révolutionner la création poétique en Italie aura notamment pour lecteurs Apollinaire et Breton. Cent ans après, l’IIC de Paris accueille une journée d’études qui revisite ce moment liminaire qui voit la naissance d’un immense auteur italien, dont la résonance en France est persistante, chez les lecteurs comme chez les universitaires. Des spécialistes comme Carlo Ossola, François Livi et Jean-Charles Vegliante et de jeunes chercheurs présenteront l’état de la recherche, de l’édition, de la traduction d’Ungaretti, et montreront comment l’innovation moderniste se nourrit d’une relecture de la tradition.
Mots-clés : Ungaretti Traduction
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01446924
Contributeur : Corinne Manchio <>
Soumis le : jeudi 26 janvier 2017 - 14:27:07
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:43:55

Identifiants

  • HAL Id : hal-01446924, version 1

Collections

Citation

Jean-Charles Vegliante. Voyager "littéralement et dans tous les sens". Notes sur Ungà transnational . "Il viaggio che proseguo”. Ungaretti cent ans après Il Porto Sepolto, Massimo Lucarelli, Isabel Violante, Dec 2016, Paris (Institut culturel italien), France. ⟨hal-01446924⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46