La définition contemporaine du projet francophone : la responsabilité comme inscription dans la modernité.

Résumé : Les discours institutionnels, prononcés dans les enceintes officielles de la Francophonie, possèdent une forte teneur idéologique. Une tribune politique comme l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) s’emploie à faire émerger les éléments d’un consensus viable à travers lequel peut naître un projet multilatéral fédérateur. Dans ce cadre, la notion contemporaine de responsabilité représente un instrument rhétorique et stratégique propice. L’appel à la responsabilité est une opportunité pour engager les 80 pays membres et observateurs de l’institution francophone à franchir les clivages partisans afin d’accepter l’idée d’une négociation collective, susceptible de dépasser le cadre étroit de l’intérêt particulier de l’État nation. L’espace discursif des discours politiques francophones représente une arène idéologique dans laquelle la responsabilité assume une fonction centrale. L’appel à la responsabilité de l’orateur est ainsi susceptible de favoriser le dialogue, et de créer un contexte d’opportunités nécessaire au « faire-ensemble ». Cet article se propose d’analyser le rôle clef tenu par le/la Secrétaire Général(e) de l’OIF dans les discours prononcés au cours des récents Sommets. Ces sommets sont des réunions de très haut niveau et rassemblent tous les deux ans les chefs d’État et de gouvernement de l’espace francophone. Notre article analysera comment la notion de responsabilité engage une rhétorique et une stratégie qui sont essentielles pour fédérer l’ensemble des acteurs politiques autour d’un projet commun. Il conviendra d’observer que la langue française et le projet politique qui promeut cette langue sont, depuis une dizaine d’années, directement axés sur l’exercice d’une responsabilité collective et la définition d’un vivre ensemble. Dans cette mise en œuvre du projet francophone l’article s’intéressera en particulier au rôle de l’enseignant. L’enseignant de français incarne en effet un acteur essentiel et engage à travers la promotion et la diffusion de la langue des représentations idéologiques complexes. Nous chercherons notamment à observer comment dans le projet francophone, la notion de responsabilité s’emploie à orienter les missions confiées aux enseignants, en lui assignant des objectifs qui dépassent le cadre strict de la pédagogie.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01445085
Contributeur : Arnaud Pannier <>
Soumis le : mardi 24 janvier 2017 - 15:42:41
Dernière modification le : vendredi 13 octobre 2017 - 09:32:06
Document(s) archivé(s) le : mardi 25 avril 2017 - 18:26:21

Fichiers

Intervention DILTEC.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01445085, version 1

Collections

Citation

Arnaud Pannier. La définition contemporaine du projet francophone : la responsabilité comme inscription dans la modernité.. Éthique et responsabilité pour la didactique des langues au XXème siècle., DILTEC, Valérie Spaëth, Oct 2016, Paris, France. ⟨hal-01445085⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

101

Téléchargements de fichiers

83