Une voix de star française sur des images américaines : Fernandel dans L’Ennemi public n°1 (Henri Verneuil, 1953)

Résumé : Film de gangsters parodique situé à New York, L’Ennemi public n°1 (Verneuil, 1953) joue sur l’incongruité de la présence de Fernandel dans la mégalopole américaine. Mais il constitue aussi une illustration des échanges France/Amérique dans les années 1950, dont la particularité est de mettre en rapport la parole de l’acteur méridional et l’univers visuel de Hollywood. Cet article examine l’articulation entre la voix française et les images américaines, afin d’identifier les fonctions de la performance orale d’une star comme Fernandel dans le contexte de l’après-guerre. L’Ennemi public n°1 assimile le langage à une attraction digne des buildings de New York ; il utilise la parole vernaculaire de Fernandel pour réorienter l’identité culturelle du film ; et il parvient en utilisant une situation d’oralité ancienne dans le cinéma français à faciliter l’entrée du spectateur de 1953 dans deux univers nouveaux différents : l’univers de la consommation de masse, et l’univers filmique « mondialisé » qui émerge à cette période.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01443101
Contributeur : Thomas Pillard <>
Soumis le : dimanche 22 janvier 2017 - 13:53:05
Dernière modification le : samedi 16 décembre 2017 - 01:11:28

Identifiants

Collections

Citation

Thomas Pillard. Une voix de star française sur des images américaines : Fernandel dans L’Ennemi public n°1 (Henri Verneuil, 1953) . Studies in French Cinema, Intellect, 2014, 14 (2), p. 63-75. ⟨10.1080/14715880.2013.875760⟩. ⟨hal-01443101⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

94