Entre propagande nationale et coopération internationale: le nationalisme corporatiste et les rapports franco-américains dans Le Film français

Résumé : Cet article vise à explorer les rapports France/États-Unis dans l’après-guerre à travers le prisme du Film français, en considérant ce périodique corporatif comme un véritable acteur des échanges transatlantiques. Dans cette perspective, on s’intéressera d’abord à la rhétorique pro-française de la revue, typique du climat de guerre froide. Nous verrons toutefois ensuite que cette « propagande » nationale, loin de trahir un repli isolationniste, est indissociable d’une volonté d’intensifier la coopération transatlantique, qui a pu se manifester sous diverses formes et servir au moins deux objectifs : faciliter la reconstruction de l’industrie française du film, puis favoriser son entrée dans une économie mondialisée.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01443076
Contributeur : Thomas Pillard <>
Soumis le : dimanche 22 janvier 2017 - 12:13:33
Dernière modification le : vendredi 19 avril 2019 - 16:42:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01443076, version 1

Collections

Citation

Thomas Pillard. Entre propagande nationale et coopération internationale: le nationalisme corporatiste et les rapports franco-américains dans Le Film français. Théorème : travaux de l'IRCAV, Université de Paris, Publications de la Sorbonne nouvelle, 2015, Laurent Creton, Kira Kitsopanidou et Thomas Pillard (dir.), "Le Film français (1945-1958) : rôles, fonctions et identités d’une revue corporative", Presses Sorbonne Nouvelle, p. 145-156. ⟨hal-01443076⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

110