La notion de français langue seconde. Le point sur sa prise en compte dans les programmes d’Afrique subsaharienne

Résumé : L’examen des programmes d’enseignement de 1998 au Togo et au Cameroun sont retenus comme des cas de figure différents mais emblématiques, chacun à leur manière, de l’introduction de la notion de « français langue seconde » comme clef de voûte de l’édifice curriculaire. Au-delà des constants problèmes de brouillage entre les dénominations (langue « seconde », « de scolarisation », « de communication », « de culture »…) déjà présentés, on se concentre ici sur la place de la grammaire et la tension entre le grammatical et le communicatif. Cet antagonisme (parfois impensé) est constitutif de la didactique des langues en général mais prend un relief particulier dans ce contexte africain en ce qu’il occulte largement la question fondamentale de la langue d’enseignement. Cette dernière ne doit pas seulement être prise en compte dans les programmes mais doit être l’objet d’une véritable didactique qui clarifierait ses objectifs à partir d’une analyse du statut des langues à l’école, des usages scolaires et sociaux du français donc d’une réflexion sur les normes. La conceptualisation didactique de l’oral et de l’écrit et la construction langagière des savoirs disciplinaires seront au centre de cette investigation.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01431519
Contributeur : Valérie Spaëth <>
Soumis le : mercredi 11 janvier 2017 - 08:00:00
Dernière modification le : vendredi 14 juin 2019 - 01:32:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-01431519, version 1

Collections

Citation

Valérie Spaëth. La notion de français langue seconde. Le point sur sa prise en compte dans les programmes d’Afrique subsaharienne . Marges Linguistiques, M.L.M.S. Publisher, 2004, La didactique des langues face aux cultures linguistiques et éducatives, pp.1-10. ⟨http : //www.marges-linguistiques.com⟩. ⟨hal-01431519⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

131