Qui veut dire l’homme dit la bête : Alphonse Toussenel et sa zoologie passionnelle. Stratégies éditoriales et enjeux épistémologiques - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Mémoires du livre / Studies in Book Culture Année : 2015

Qui veut dire l’homme dit la bête : Alphonse Toussenel et sa zoologie passionnelle. Stratégies éditoriales et enjeux épistémologiques

(1)
1
Elisabeth Plas
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 997597

Résumé

Alphonse Toussenel is an untypical french naturalist of the 19th century, on the margins of the institutional fields of knowledge as far as his background and philosophical views are concerned. His “zoology of passions”, as he invents it in L’Esprit des bêtes [Animals’ spirit] in 1847, goes against the scientific doxa of his time. From one edition to another, he is being validated by publishers, even though he is at the same time building an offensive auctorial image of himself. This article is looking at these sometimes contradictory editorial strategies revolving around this unclassifiable work, whose evolution might be revealing of a progressive mutation of the epistemological landscape. After attempting to understand and rank all the marginalization processes L’Esprit des bêtes had faced, we will argue that Toussenel’s work was somehow anachronistic, based especially on Baudelaire’s enthusiasm for Toussenel’s theory of analogies.
Alphonse Toussenel est un naturaliste français atypique, marginal sociologiquement et philosophiquement dans le champ institutionnel des savoirs du XIXe siècle. Son projet de « zoologie passionnelle », tel qu’il le développe dans L’Esprit des bêtes, publié en 1847, se construit à rebours de la doxa scientifique de son époque. D’édition en édition, une entreprise de légitimation se fait jour, du côté de la production comme de la réception du texte, alors même que Toussenel consolide un éthos auctorial offensif. À partir d’une étude du paratexte, cet article s’intéresse aux stratégies éditoriales parfois contradictoires qui ont accompagné la publication de cette œuvre inclassable, et dont l’évolution semble révélatrice d’une progressive recomposition du champ des savoirs. Après avoir tenté de hiérarchiser les divers processus de marginalisation dont L’Esprit des bêtes a fait l’objet, on avancera l’hypothèse d’un Toussenel anachronique, en s’appuyant notamment sur l’enthousiasme de Baudelaire pour la théorie analogique qu’il développe.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article Diffuser la science en marge Toussenel - Elisabeth Plas.pdf (304.14 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01429199 , version 1 (07-01-2017)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01429199 , version 1

Citer

Elisabeth Plas. Qui veut dire l’homme dit la bête : Alphonse Toussenel et sa zoologie passionnelle. Stratégies éditoriales et enjeux épistémologiques. Mémoires du livre / Studies in Book Culture, 2015, Diffuser la science en marge : autorité, savoir et publication, XVIe-XIXe siècle / Fringe Science in Print: Authority, Knowledge, and Publication, 16th-19th century, 6 (1). ⟨hal-01429199⟩
72 Consultations
168 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More