La fiction peut-elle être transgénérationnelle ? Le cas d’une série française au long cours

Abstract : Peu de programmes à la television française proposent une offer transgénérationnelle, où toutes les generations seraient représentées et se montreraient. Néanmoins, le groupe France televisions propose depuis 2004 une série au long cours, Plus belle la vie, qui met en scène un feuilleton choral don't les héros appartiennent à une pyramide des ages élargie. Les etudes d'audience faisant apparaître un net success auprès des juniors et des seniors, interrogent sur le régime de valeurs propose par le feuilleton. Les interactions entre les moins de vingt-cinq ans et les plus cinquante-cinq ans se nouent autour de spheres d'intervention partagées, dont la transmission se pose comme valeur centrale. Celle-ci se decline selon trois modalities principals - mutuelle, verticale et ascendante - qui valorisent les rapports entre juniors et seniors, basés sur la complicité et la complémentarité.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01428766
Contributeur : Laurence Corroy <>
Soumis le : vendredi 6 janvier 2017 - 15:05:20
Dernière modification le : jeudi 9 mai 2019 - 10:04:52

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Laurence Corroy. La fiction peut-elle être transgénérationnelle ? Le cas d’une série française au long cours. Communication & Organisation (GREC/O), Presses Universitaires de Bordeaux, 2014, pp.113 - 124. ⟨10.4000/communicationorganisation.3573⟩. ⟨hal-01428766⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

97