"An Ironic Games of Games, Riddles and Death." Conte (noir), ironie et compte à rebours

Résumé : L’article compare l’abécédaire Les Enfants fichus / The Gashlycrumb Tinies (1963) d’Edward Gorey et le film « numérique » de Peter Greenaway Drowning by Numbers (1988), à partir des analyses de Baroni sur la tension narrative, redoublée ici par la structure systématique du décompte doté d’une fonction modélisante. Les artistes en détournent l’impression rassurante tout en exhibant les règles du jeu d’un formalisme extrême, sans pour autant proposer de purs exercices de style. La mort inéluctable des enfants en particulier pose expressément la question du sens et de l’ordre au monde. Le compte à rebours, structure de l’inéluctable, faisant ressentir, intensifié, le temps (mesuré), où tout peut basculer en quelques secondes, paraît alors indissociable du mécanisme emphatique, des effets de nature affective ou passionnelle liés à l’anticipation
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01426949
Contributeur : Anne Isabelle François <>
Soumis le : jeudi 5 janvier 2017 - 10:44:48
Dernière modification le : mercredi 22 mars 2017 - 12:04:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-01426949, version 1

Collections

Citation

Anne Isabelle François. "An Ironic Games of Games, Riddles and Death." Conte (noir), ironie et compte à rebours. Nathalie Besse; Raul Caplan; Aurora Delgado. Chronotopes de l'attente, PU de Strasbourg, pp.99-109, 2014, collection ReCHERches. Cultures et Histoire dans l'Espace Roman, 9782868205766. ⟨hal-01426949⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24