L’art de la déclamation dans la pédagogie de la fin du XIXe siècle en France : L'invention d'un "parlé-chanté"

Résumé : La définition de la déclamation porte en soi, depuis le XVIIe siècle une hésitation entre voix parlée et voix chantée. La seconde moitié du XIXe siècle est une période intéressante car elle invente un « parlé-chanté » du vers. Cet art s’entend et se pratique sur les scènes où s’illustrent les grands noms de l’époque, notamment Mounet-Sully ou Sarah Bernhardt, mais il est aussi le fruit des réflexions et de la transmission de quelques pédagogues qui réfléchissent à l’art de dire le vers. C’est à cette pédagogie que se consacre cet article, montrant en quoi elle s’ancre dans une histoire déjà ancienne de la déclamation et comment elle invente sa voie entre parole et chant.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01422919
Contributeur : Julia Gros de Gasquet <>
Soumis le : mardi 27 décembre 2016 - 19:09:35
Dernière modification le : mercredi 29 mars 2017 - 09:05:32

Identifiants

  • HAL Id : hal-01422919, version 1

Collections

Citation

Julia Gros de Gasquet. L’art de la déclamation dans la pédagogie de la fin du XIXe siècle en France : L'invention d'un "parlé-chanté". Colloque de l'opéra comique, 2011, Paris, France. ⟨hal-01422919⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66