Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

De l’écrit numérique à l’écrit scolaire : quelle perception de la norme du français par des élèves adolescents en difficulté scolaire ?

Résumé : Wachs S. et Weber C. (2013), « De l'écrit numérique à l'écrit scolaire : quelle perception de la norme du français par des élèves adolescents en difficulté scolaire ? dans École et langues. Des difficultés en contextes, Riveneuve, Collection « langues et perspectives didactiques », 93-118. De l'écrit numérique à l'écrit scolaire : quelle perception de la norme du français par des élèves adolescents en difficulté scolaire ? Sandrine WACHS & Corinne WEBER Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, DILTEC EA 2288 Restreindre la question des difficultés à écrire aux enfants et aux adolescents scolarisés pour répondre aux normes instituées par l'École est aujourd'hui limitatif. Les difficultés de l'écrit concernent des populations d'apprenants toujours plus étendues et les questions afférentes aux difficultés imposent des catégorisations de perception de la réalité sociale et scolaire, comme en témoigne ce mensuel : Dix-neuf des quatre-vingt-trois universités de notre pays organisent, sous des modes divers, des cours d'orthographe, de grammaire ou d'expression orale à des étudiants dont le niveau est considéré comme handicapant pour mener à bien leurs études, et ce, dans le but de faire baisser le taux d'échec en première année de licence. (Le point.fr, 4 octobre 2010). Si la classe est un lieu de socialisation où circulent les représentations et les référents culturels, il revient au didacticien de se demander comment former au mieux les apprenants à la diversité et à la complexité communicative qu'exige aujourd'hui la vie sociale. Les nouvelles formes de communication médiatisées par ordinateur ou téléphone portable-auxquelles plus personne n'échappe-entrainent de nouvelles pratiques d'écriture à voir comme des objets à pouvoir manipuler pour s'adapter socialement. Dans notre contexte, il ne s'agit pas d'étudiants à l'université, mais d'apprenants scolarisés en France, francophones et non francophones, et dits en difficulté à l'écrit. Pour analyser ce qui se passe au carrefour de différentes composantes ou variables en jeu, on se penchera sur la problématique de ces espaces discursifs variés, moteurs et vecteurs de la variation et sources de nouvelles conduites. On sait que dans tout échec scolaire il y a eu une entrée malheureuse dans l'écrit : « À la racine de leur échec, il y a eu pour tous les stagiaires une relation malheureuse à l'écrit, le canal de toutes les acquisitions scolaires. » (Manesse, ici même). Avant d'être en échec scolaire, l'élève s'est trouvé en difficulté scolaire à un moment donné de son apprentissage. Or, dans la culture scolaire française, difficulté scolaire rime d'abord avec difficulté à écrire, c'est-à-dire difficulté à respecter les règles du français normé à tous les niveaux de la langue (découpage de la chaine sonore en mots, relation son/graphème, orthographe grammaticale, règles syntaxiques, organisation des discours). La question qui nous anime ici est celle de la perception de la norme par des élèves en difficulté scolaire : quelles formes normées de la langue ces élèves sont-ils en mesure de reconnaitre ou de produire quand s'entremêlent aux pratiques écrites habituelles des traits novateurs et des procédés codifiés typiques des cyberdiscours (Anis, 1999) ? Pour ce faire, nous analyserons des productions écrites issues d'exercices de réécriture en français scolaire d'énoncés relevés sur différents blogs. Notre expérience porte sur une classe de 22 élèves en classe de 3 e professionnelle dite en difficulté. Dans le cadre d'un projet d'établissement centré
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [26 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01421634
Contributeur : Sandrine Wachs <>
Soumis le : mercredi 4 novembre 2020 - 16:57:54
Dernière modification le : lundi 9 novembre 2020 - 14:44:21
Archivage à long terme le : : vendredi 5 février 2021 - 18:59:46

Fichier

WACHS-WEBER_De l’écrit num...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01421634, version 1

Collections

Citation

Sandrine Wachs, Corinne Weber. De l’écrit numérique à l’écrit scolaire : quelle perception de la norme du français par des élèves adolescents en difficulté scolaire ?. École et langues. Des difficultés en contextes, Riveneuve, 2013, Collection « langues et perspectives didactiques ». ⟨hal-01421634⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

194

Téléchargements de fichiers

30