Enseigner la morale, réformer l’écriture : l’Institutione (1542) d’Alessandro Piccolomini

Résumé : Cette article étudie la manière dont le traité Institutione di tutta la vita dell’uomo (1542) traduit le projet ambitieux consistant à faire de la langue vernaculaire l’instrument privilégié de l’éducation morale des élites citadines. Ce projet, se démarquant aussi bien de l’approche universitaire traditionnelle que d’un certain formalisme philologique, s’enracine dans une tradition siennoise valorisant les volgarizzamenti, mais trouve une nouvelle impulsion dans les milieux académiques de Padoue, fréquentés par le jeune Piccolomini, où la réflexion pédagogique de Pomponazzi prônait, au moins pour les citoyens se destinant à la vie active, un accès direct, débarrassé des difficultés linguistiques, aux sources classiques du savoir moral. Cela dit, cette œuvre paraît intéressante aussi en tant qu’instrument d’un positionnement stratégique du lettré siennois dans le champ de l’écriture philosophique en toscan. L’Institutione, traité à l’architecture solide et au style rigoureusement monologique, serait en effet à lire comme une tentative de rupture par rapport à la forme que prenait de préférence, à l’époque, l’écriture morale en langue toscane, celle du dialogue, et tout particulièrement par rapport aux Dialogi flamboyants et théâtraux de Sperone Speroni, autre figure de premier plan du milieu padouan. C’est dans ce cadre que j’ai proposé d’interpréter le plagiat commis par Piccolomini dans son Institutione comme une forme de réécriture traduisant tout à la fois une fascination persistante pour l’écriture de Speroni et la volonté de la dépasser par un style philosophique plus rigoureux.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01421360
Contributeur : Matteo Residori <>
Soumis le : lundi 2 janvier 2017 - 13:43:27
Dernière modification le : vendredi 24 mars 2017 - 09:44:03

Fichier

Enseigner la morale, réformer...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01421360, version 1

Collections

Citation

Matteo Residori. Enseigner la morale, réformer l’écriture : l’Institutione (1542) d’Alessandro Piccolomini . M.-F. Piéjus, M. Plaisance, M.Residori. Alessandro Piccolomini (1508-1579). Un siennois à la croisée des genres et des savoirs,, CIRRI, pp.65-81, 2011. ⟨hal-01421360⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

100

Téléchargements de fichiers

69