Des paradoxes de la référence animalière dans le discours proverbial

Résumé : La relation paradoxale à l’animal, fascinant et en même temps repoussant, est révélée dans les pratiques langagières et dans les usages de la référence animalière. En effet, si de nombreux proverbes, notamment parmi les plus répandus sur le continent africain, semblent prendre prétexte de l’observation du monde animal pour ramener au bon sens l’interlocuteur humain, l’animalité est cependant redoutée et l’homme fait son possible pour ne pas ressembler à la bête, auquel parfois un proverbe lancé en guise de critique l’assimile de manière insidieuse. A partir de l’analyse pragmatique de quelques proverbes en situation d’énonciation, nous verrons comment, dans le discours, l’animal est instrumentalisé au nom d’un idéal d’humanité qui en réduit l’image à certains aspects.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris3.archives-ouvertes.fr/hal-01419797
Contributeur : Cécile Leguy <>
Soumis le : lundi 19 décembre 2016 - 22:42:49
Dernière modification le : vendredi 13 octobre 2017 - 09:32:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01419797, version 1

Collections

Citation

Cécile Leguy. Des paradoxes de la référence animalière dans le discours proverbial . Cros Michèle, Bondaz Julien et Michaud Maxime. L’animal cannibalisé. Festins d’Afrique, Editions des archives contemporaines, pp.177-190, 2012, 9782813000774. ⟨hal-01419797⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

32